posté par

1.85 million de dollars, telle est donc la somme réglée par CD Projekt Red à ses investisseurs pour avoir menti sur la qualité déplorable du jeu lors de son lancement en décembre 2020, concernant les versions PS4 et Xbox One. On se souvient qu'au moment de la sortie du jeu, le studio polonais avait été traîné en justice par le cabinet d'avocats Rosen, qui représentait les investisseurs, demandant des dommages et intérêts pour déclarations fausses ou trompeuses. CD Projekt Red n'avait en effet pas révélé que Cyberpunk 2077 était "pratiquement injouable" sur les consoles PS4 et Xbox et que le lancement de ces versions ne reflétaient en rien la véritable qualité finale du produit. Un représentant des plaignants avait estimé que le total des dommages potentiels à la somme de 11 millions de dollars. La justice a finalement retenu une amende de 1,85 million de dollars, ce qui représente 16,8% des dommages récupérables estimés, soit une indemnisation d'environ 0,49$ par action éligible des titres de CD Projekt. Cette somme sera également utilisée pour payer les membres du groupe, les frais d'administration, les taxes, les honoraires et frais d'avocat et les primes d'encouragement pour les plaignants.

Publié le
Signaler ce post
0 commentaires

commenter cette publication ?