Mot de passe oublié ?
Batman : Arkham City

Batman : Arkham City

5/544267 Avis
Recommandé par 87% des joueurs
  • Console : PLAYSTATION 3
  • Genre : Action / aventure
  • Date de sortie : 20.10.2011
  • Editeur : WARNER
0
€
,

Prix réservé aux membres wap :

Chaque mois, cumulez assez de points sur We Are PlayStation et gagnez un coupon de réduction sur le PlayStation Store.

Comment obtenir plus de points ?

Prix hors reductions WAP : 14,99 €
Téléchargez ce jeu

Résumé :

BATMAN Arkham City plonge les joueurs au cœur d'Arkham City, quartier de haute sécurité destiné à accueillir les gangsters et autres esprits malades de la ville. Le jeu de l'année 2011 propose un scénario inédit qui se déroule dans l'enceinte fortifiée d'un gigantesque quartier de Gotham City.

BATMAN Arkham City plonge les joueurs au cœur d'Arkham City, quartier de haute sécurité destiné à accueillir les gangsters et autres esprits malades de la ville. Le jeu de l'année 2011 propose un scénario inédit qui se déroule dans l'enceinte fortifiée d'un gigantesque quartier de Gotham City.

Batman : Arkham City est évalué 4.6 de 5 de 267.
Rated 5 de 5 de par tres bon jeuj'ai commencer la License sur batman arkham knight j'ai kiffé le jeu j'ai donc profité de l'offre arkham city et arkham origins. je suis vraiment pas déçu d'avoir acheté ce pack et j'attends avec un impatience un prochain batman
Date de publication: 2018-10-05
Rated 3 de 5 de par SuperTrès bon jeux comme tout les Batman....a quand les prochain...un petit reproche qui soit plus lumineux et moins sombre sa serait parfait...voila
Date de publication: 2018-09-16
Rated 5 de 5 de par GénialUn des meilleurs jeux auquel j'ai pu jouer. Scénario, ambiance, gameplay, durée de vie,... tout est bon. A part quelques petits bugs par-ci par-là, ce jeu est parfait (pour peu d'aimer Batman et les comics bien sûr).
Date de publication: 2018-09-15
Rated 5 de 5 de par PassionnantJ'ai acheté ce jeu d'occasion lors des soldes 2 + 1 et je ne le regrette pas. La durée de vie de ce jeu est très longue et il est très beau graphiquement.
Date de publication: 2018-06-20
Rated 5 de 5 de par Batman revient dans un second opusAprès le plaisir rencontré dans le premier titre Batman Arkham Asylum, j'attendais cet opus impatiemment. Et je n'ai pas été déçu ! Rocksteady nous a sorti un énorme jeu à nouveau nous permettant de remettre le costume de Batman pour aller botter les fesses d'ennemis bien connu de l'univers de l'homme chauve-souris au corps de Gotham.
Date de publication: 2018-06-11
Rated 4 de 5 de par Le meilleur arkham ps3J'ai eu ce jeu dans mon pack ps3. Un excellent batman qui respecte l'univers, une histoire intéressante avec une fin assez poignante. Une bonne durée de vie avec le new game plus.
Date de publication: 2018-06-10
Rated 5 de 5 de par excellent jeupour les amoureux de batman et dc comics....foncez!!! jeu a faire sans hésitation!!très bonne hsitoire et durée de vie, et un dernier mot...JE SUIS BATMAN
Date de publication: 2018-06-05
Rated 5 de 5 de par Une decouverteIn avait déjà vu des Batman. Même en film mais jamais de se genre là. A couper le souffle....................................................
Date de publication: 2018-02-25
Rated 4 de 5 de par Bon jeu !Acheté il y a quelques mois et joué plusieurs fois depuis. Ce jeu est un jeu très sympa pour tous les joueurs qui sont fans de DC ou même des autres univers super-héros tel que MARVEL. Je recommande.
Date de publication: 2018-01-20
Rated 4 de 5 de par ImmersifOn ne peut plus d'arrêter après avoir commencé et vu qu'il manque encore 94 caractère et que j'ai plus rien à dire je meuble un peu tout ça et puis c'est tout quoi
Date de publication: 2017-12-05
Rated 5 de 5 de par Ke BuenoUn univers DC respecté, un très bon gameplay, on se lasse pas à nettoyer les rues de gotham et les quêtes secondaires rajoute une part d'investigation du dark Knight
Date de publication: 2017-12-04
Rated 4 de 5 de par Bonne animation et jouabilité.J'ai acheté ce jeu il y a 3 mois . Le scénario est excellent. On peut conduire la batmobile. L'univers DC est bien recréé. Tu peux choisir ta quête.
Date de publication: 2017-11-26
Rated 4 de 5 de par univers génialAdorant k'univers de Batman je trouve ce jeu génial très grande durée de vie graphisme magnifique ainsi que la jouabilité vous pouvez l'acheter les yeux fermés.
Date de publication: 2017-11-26
Rated 5 de 5 de par Quelle claqueCe jeu m'a tout simplement mis une claque. Après avoir découvert Arkham asylum qui était déjà excellent. Rosteady a fait un travail immense et a nettement amélioré cet opus, ce qui était pas chose facile tant le 1er qui était déjà très bon. Il faut avouer que la taille de la map y est pour beaucoup et la diversité des choses à y faire que ce soit balade, quête annexes ou trophées de l'homme mystère. L'amélioration et l'augmentation des gadgets est également excellent. Un hit à faire assurément
Date de publication: 2017-11-11
Rated 5 de 5 de par Super jeuExcellent jeu, l'histoire et génial et la maîtrise parfaite du système de combat demandera un investissement certain. Entre les défis de l'homme de mystère et toute les médailles des défis classés à récupérer avec tout les personnages en plus de l'histoire bonus avec Catwoman et Harley Quinn le propose énormément de contenu et d'heure de jeu.
Date de publication: 2017-11-01
Rated 5 de 5 de par Excellente suite de Arkham AsylumC’est une vraie belle suite à Arkham Asylum. Moins répétitive et plus complet avec plus de boss. L’aire de jeu ne se limite plus qu’a l’asile mais à tout Arkham.
Date de publication: 2017-07-27
Rated 5 de 5 de par Splendide!J'avais adoré Arkham Knight (le début de ma première aventure avec cette serie Batman..) c'est un ancien jeu certes mais rien d'handicapant...
Date de publication: 2017-06-30
Rated 5 de 5 de par Un somptueux écrin à la gloire du Dark Knight(Cet avis se base sur la version GOTY d'Arkham City, qui comprend le jeu et toutes ses extensions). En 2009, Rocksteady frappait un grand coup avec la sortie de Batman Arkham Asylum. Œuvre mature et violente, le jeu combinait une direction artistique raffinée et des mécanismes de gameplay mélangeant brillamment combat et infiltration. En plus d’être un excellent jeu, le titre offrait un retour en grâce au Caped Crusader sur console. Aussi, quand une suite fut annoncée, qui plus est en monde ouvert, autant dire que nos attentes étaient immenses. Retrouver Batman dans un univers plus vaste, avec de nouvelles possibilités de jeu et une amélioration de la formule établie dans le premier épisode : Rocksteady allait-il tenir toutes ses promesses ? Inutile de faire durer le suspense : la réponse est un grand OUI ! Nous délaissons cette fois l’asile pour explorer la ville-pénitencier d’Arkham City, version vidéoludique du No Man’s Land où se trament de noirs desseins. Le chevalier noir sera cette fois confronté à Hugo Strange et à certains de ses plus vieux ennemis dans sa quête pour découvrir ce qu’est le mystérieux Protocole 10. Ce qui frappe d’entrée en débutant le jeu, c’est l’amour et le soin porté jusque dans les moindres détails à l’univers de Batman. La nouvelle zone de jeu est vaste et superbe. La ville est à l’abandon, suinte la corruption et son architecture, mélangeant art-déco et éléments gothiques, n’est pas sans rappeler l’univers des comics et des films de Tim Burton. Le tribunal de Double-Face, l’Iceberg Lounge, Wonder City ou le repaire du Joker ne sont que quelques-uns des magnifiques environnements que vous visiterez au cours de l’aventure. Mais de beaux paysages seuls ne suffisent pas à faire un bon jeu et le gameplay se doit de répondre au même niveau d’exigence. De ce point de vue, c’est également une réussite. Rocksteady a peaufiné le système mis en place dans Asylum pour le magnifier. Les combats sont encore plus fluides et offrent plus de possibilités (nouveaux coups, nouveaux gadgets, nouveaux combos). A titre d’exemple, Batman peut dorénavant étourdir ses adversaires pour leur coller une raclée, les éliminer d’un coup de batarang s’ils sont au sol ou encore les électrocuter/geler/désarmer. Si ces affrontements sont grisants, le jeu vous imposera parfois de rester dans l’ombre, lors de phases d’infiltration où des ennemis lourdement armés peuvent vous envoyer rejoindre vos parents en deux coups de fusil à pompe. Votre environnement sera alors votre meilleur allié pour éliminer les importuns : gargouilles, trappes et éléments destructibles. En combinant ces éléments à vos gadgets, la sensation d’être un prédateur éliminant ses proies une à une reste aussi grisante que dans le premier volet, d’autant que les cartes sont une nouvelles fois très bien conçues, avec de nombreuses possibilités pour parvenir à ses fins. Mais Batman n’est pas qu’un expert en arts martiaux et un maître de l’infiltration, c’est également le plus grand détective du monde (Sherlock proteste). Le jeu vous propose donc plusieurs phases d’investigation, qui viennent offrir encore un peu de variété au gameplay, mais il s’agit sans doute de la partie la moins intéressante du jeu car trop simpliste. Les zones d’enquêtes sont en effet très restreintes et l’enjeu principal de ces phases consistera la plupart du temps à identifier une odeur/trace de sang/autre et à suivre une piste d’un point A vers un point B. Au fur et à mesure que vous progressez, en alternant entre toutes ces phases, vous montez en expérience, comme dans Asylum, et débloquez de nouvelles aptitudes via le menu de compétences et des missions VR (créer une onde de choc en atterrissant, obtenir un boost de grappin pour prolonger son vol, etc.). Ces améliorations sont les bienvenues et viennent affiner des mécaniques de jeu déjà solides. Autre changement appréciable : les combats de boss. Il s’agissait de l’une des faiblesses d’Asylum. Rocksteady a corrigé le tir et propose cette fois des affrontements dignes des ennemis croisés. Bien mis en scène et empreint d’un souffle épique, ces duels sont variés et proposent tous un pattern différent : esquive, QTE, gadgets, CQC seront mis à contribution (mention spéciale au combat qui vous oblige à systématiquement changer d’approche après chaque attaque). Le bestiaire est en outre des plus sympathiques : Pingouin, Mr. Freeze, Double-Face… la majeure partie des ennemis évoqués dans Asylum est enfin présente, et le character design de chacun est d’une classe folle, entre tradition et modernité (cf. le « monocle » du Pingouin). En marge de l’aventure principale, de nombreuses quêtes secondaires et événements annexes viennent se greffer à l’aventure. Secourir des prisonniers politiques passés à tabac, détruire les caisses de Venom, appréhender le mystérieux tueur en série de la prison : voici quelques-unes de ces missions, qui feront plaisir aux fans en renforçant encore l’immersion dans la peau d’un spuer-héros. L’Homme-Mystère est lui aussi de retour, et vous devrez à nouveau vous confronter à ses énigmes et récolter tous ses items pour triompher de lui. Ces items vous permettront d’ailleurs de débloquer des enregistrements/artworks/notices biographiques et autres histoires courtes venant développer ‘arrière-plan du jeu. Aux énigmes classiques s’ajoutent des challenges mélangeant plate-forme et réflexion, puisant leur inspiration dans SAW (en beaucoup moins sanguinolent). Il est encore plus plaisant d’affronter Nigma dans cet opus. Vous pourrez également faire la chasse aux objets destructibles (caméras Tyger, dentiers du Joker, ballons d’Harley Quinn). Rien n’est laissé de côté pour maintenir l’intérêt du joueur éveillé. Mais comme ce n’est jamais assez, Rocksteady a également ajouté des défis « combat » et « infiltration » à compléter, avec des objectifs précis (obtenir « X » points en combat, éliminer tel ou tel ennemi sous des conditions spécifiques en infiltration) et la possibilité d’accomplir une série de « campagnes Nigma » , qui reprennent tous ces challenges en intégrant des bonus et des malus (possibilité de réussir uniquement deux objectifs sur trois, invulnérabilité à la matraque électrique, compte à rebours, gargouilles piégées). Si vous cumulez le tout, vous obtenez un jeu avec une durée de vie de plus de 50 heures. Nous noterons toutefois deux légers bémols à ce panégyrique. Premièrement, l’histoire - à distinguer de la mise en scène et du traitement des personnages - pourra décevoir. Le Protocole 10, qui est au cœur de la quête de Batman, s’avérera finalement être une révélation assez décevante. De même, Hugo Strange reste assez en retrait, alors que c’est un adversaire intéressant sur le papier. La mythologie Batman est tellement riche que l’on a l’impression que le scénario n’a pas su comment tout intégrer sans en faire pâtir l’intrigue. L’histoire a bien son lot de rebondissements et de coups de théâtre, mais le récit reste assez conventionnel, surtout si l’on compare aux meilleurs comics de l’homme chauve-souris. Ensuite, qui dit Batman dit « Bat-Family ». Le milliardaire excentrique n’est pas le seul personnage que l’on peut incarner. Catwoman fait son entrée dans le monde d’Arkham et est elle aussi jouable. Malheureusement, l’aventure de la féline héroïne s’avère assez courte et anecdotique (4 petits chapitres bouclés en 2 petites heures). Idem pour Robin et Nightwing, qui sont disponibles… uniquement sur des challenges. En sachant que le gameplay des personnages est adapté à leur personnalité et talent (chacun a des capacités et un mode détective spécifiques, différents du gameplay de Batman), il est dommage que ces derniers ne jouent pas un rôle plus important dans la trame principale. Notez que Robin apparaît également dans l’épilogue « La revanche d’Harley Quinn » mais sur une portion congrue de l’aventure. En outre, cet épisode est assez court et n’apporte pas grand-chose à l’intrigue. Le rendez-vous avec la gloire est donc légèrement manqué pour les acolytes de Batsy. Mais ces petits défauts ne sauraient entamer le plaisir éprouvé tout au long de vos pérégrinations gothamesques. Arkham City est une déclaration d’amour à Batman et à son univers. Rocksteady a peaufiné le jeu dans les moindres détails. D’une richesse visuelle et ludique rare, il s’agit d’une suite comme on aimerait en voir plus souvent : plus grande, plus belle, plus vaste. Ce jeu achève de faire entrer la création de Bob Kane et Bill Finger dans le Panthéon vidéoludique. Pour résumer : une date, une référence, un incontournable ! Les + - Direction artistique et character design somptueux - Gameplay fluide et varié (combat, enquête, infiltration), avec de nombreuses améliorations - Un passage à l’open world réussi - Des combats de boss revus et corrigés - Une très grande durée de vie (10 heures pour la quête principale, 20 heures supplémentaires pour les quêtes secondaires + les challenges) - Fan service malin et généreux - De nouveaux personnages jouables (Robin, Nightwing et Catwoman), avec un gameplay propre à chaque personnage…. Les – - …. Mais ils restent en retrait par rapport à la trame principale. - Scénario correct mais un peu en deçà des attentes - Les phases d’enquête et d’analyse restent assez basiques
Date de publication: 2017-06-02
Rated 5 de 5 de par Blockbusterune mise en scène magistral avec un dénouement tragique mais efficace;un chef-d’œuvre que tout joueur et fan de l'homme chauve-souris se doit dit jouer.
Date de publication: 2017-06-01
Rated 4 de 5 de par batou quoi !super jeu ambiance énormes, super vilains parfait , une immersion dans gotham hallucinante , on a plaisir as déambuler de toit en toit histoire ce chasser les méchants. en un mot il est parait ;)
Date de publication: 2017-05-22
  • y_2018, m_11, d_19, h_3
  • bvseo_bulk, prod_bvrr, vn_bulk_2.0.9
  • cp_1, bvpage1
  • co_hasreviews, tv_0, tr_267
  • loc_fr_FR, sid_67, prod, sort_[SortEntry(order=SUBMISSION_TIME, direction=DESCENDING)]
  • clientName_playstation-france
  • bvseo_sdk, p_sdk, 3.2.0
  • CLOUD, getContent, 9.6ms
  • REVIEWS, PRODUCT