Me revoilà pour mon récit de la course de Manufacturers Cup 2022 saison 1, la 6e et dernière course qui se déroulait le samedi 2 juillet sur le superbe circuit de Suzuka au Japon.

Une séance de qualification de 10 minutes que je choisis de disputer en pneus course durs car je n’ai pas acheté les pneus médiums ! Ça s’annonce assez compliqué !

J’ai eu 5 tours pour signer un 9e chrono à seulement 1’’6 de la pole position, ce n’est pas si mal.

Je conduis toujours ma Ferrari 458 Italia en Manufacturers Cup. Il y aura 12 tours à couvrir avec une usure pneumatique X1 et une usure consommation d’essence X6. Un arrêt sera obligatoire pour le carburant et le seul type de pneus autorisé sera le pneu dur.

C’est un départ lancé qui est donné et je conserve ma 9e place, c’est le principal lors d’un départ. Quelques mètres après, dans les « S », un pilote sort de piste et je deviens 8e. Aussitôt je suis dans les roues du 7e. Je tente un freinage tardif sur celui-ci mais je me loupe et mord dans le sable. Je ressors de là en 10e position, et mince !! À l’épingle, je tente à nouveau un freinage tardif et cette fois ça passe, je suis 9e.

Toujours dans ce 1e tour, j’attaque par l’extérieur un pilote dans « Spoon » et je prends la 8e position. Un autre pilote commet une erreur, aussitôt je me place pour le doubler mais il décide de mettre hors piste...Pour pas changer mais je prends la 7e place puis la 6e du à une pénalité d’un pilote. Je me fais une petite frayeur dans le « 130R » mais rien de grave !!

Au 2e tour, le 5e est en difficulté, je ne sais pas pourquoi ! Je le dépasse facilement pour la 5e place.

Au 3e tour, je perds du temps sur le 4e puis je reviens sur lui, le yoyo ! Puis je suis dans ses roues, certainement du à une faute. Depuis le début je perds beaucoup de temps à la réaccélération à la sortie de l’épingle.

Au  début du 4e tour, je suis sous la menace du 6e puis plus rien. Par contre à la fin de ce tour je deviens 4e à cause d’une erreur d’un adversaire.

C’est déjà la mi-course et une lutte s’engage avec le 5e qui est très menaçant. Il me passe mais manque son freinage, je récupère la 4e place.

Au 7e tour, je suis désormais 3e car un pilote effectue un arrêt dans les stands. Je décide de faire mon arrêt à la fin de ce tour car les deux premiers font de même !

Au 8e tour, je ressors des stands en 10e position. Je ne suis pas inquiet. Je reviens très vite dans les roues du 9e et le double avant le « 130R ».

Au 9e tour, je suis à la 4e place car des pilotes  effectuent des arrêts aux stands. Malheureusement pour moi, je retarde mon freinage à l’approche du premier virage et mes roues sont au-delà de la bordure et je perds l’adhérence immédiatement. J’effectue un petit 360° et je repars en 5e place.

Au 10e tour, je suis revenu très fort sur le 4e et le double à nouveau.

Au 12e tour, le leader de la course ne s’est pas arrêté à son stand. Je suis 4e mais je coupe la ligne d’arrivée en 3e position ! Le leader écope d’une minute de pénalité pour ne pas s’être arrêté aux stands.

Je savoure ce podium pour ma dernière course de cette saison 1. Une 3e place qui me fait très plaisir.

Il n’y aura pas de prochaine course car la saison 1 des Manufacturers  Cup 2022 est terminée.

Prochaine course, le 24 juillet 2022 en Toyota Gazoo Racing GT Cup.

En vidéos, qualifs et course.

Merci de m’avoir lu, Schumiboy.

Publié le
  • Gran Turismo 7
  • ps5
  • videos qualifs et course
  • circuit de suzuka
  • Manufacturers Cup 2022 saison 1
  • podium
Signaler ce post
5 commentaires

commenter cette publication ?

photo de profil de krys-redfield

Krys-redfield

Propre le podium pour finir 👍

commentaires 1
Répondre
Signaler
Afficher les réponses
photo de profil de aureledwige60

Aureledwige60

👏🏻👏🏻👏🏻 Gg le podium !!

commentaires 1
Répondre
Signaler
Afficher les réponses
photo de profil de SCHUMIBOY

SCHUMIBOY

commentaires 0
Répondre
Signaler