Samedi 18 juin 2022 à 17 heures avait lieu la 4e course des Manufacturers Cup 2022 saison 1 sur le mythique circuit de Monza en Italie.

Une séance de qualifications est prévue, évoluant sur une durée de 10 minutes. 5 tours sont possibles mais la gêne peut être dramatique sur les gros freinages sur ce circuit.

Ma voiture est la Ferrari 458 Italia, car j’ai signé pour Ferrari pour la durée de la saison.

Durant la séance, c’est toujours un peu pénible ! Certains te poussent ou te plantent un freinage de kamikaze.il perd du temps dans la manœuvre et moi aussi, ça ne sert à rien en définitive ! Je finis finalement à la 10e place à 2’’ du poleman sur les 16 concurrents engagés. Pas terrible !

Pour la course, la consommation de carburant est x1 et l’usure des pneus x1 mais un arrêt est obligatoire.

C’est un départ lancé à laquelle j’assiste et je ne perds pas de position. Au contraire j’en gagne 2, bien aidé par les kamikazes du premier freinage de la première chicane.

A la deuxième chicane, boom un gros coup dans mon pare choc arrière !! Je récupère la voiture quand même...mais je commets 2 erreurs coup sur coup en attaquant trop les bordures. Je perds 2 places, retour à la case départ. Mais ce n’est pas fini, je manque mon freinage dans la « parabolique » et perd encore 3 places. Certains opèrent leur arrêt dans les stands dès la fin du premier tour ! Je regagne 2 places dans l’opération.

Au 2e tour, j’attaque mon rival au freinage mais il me porte un coup par la droite ! Ça m’agace sur le coup mais je le vois en tête à queue dans cette manœuvre.je suis 9e puis 8e avec un arrêt devant moi.

Au 4e tour, je double dans la ligne droite un adversaire, je suis 7e. Malheureusement, à la sortie de la chicane  il se porte à ma hauteur mais reste clean. Pas de gain de place pour lui.

A la fin du 5e tour, je rentre à mon stand pour des pneus durs neufs et je ressors en 10e position.

Au 6e tour, je suis 9e car un pilote subit une pénalité puis 8e à l’entame du 7e tour car un autre pilote effectue son arrêt aux stands.

Au 8e tour, je veux finir devant « boom boom », un pilote qui aime mettre des coups. Il commet une faute à la chicane rapide « Ascari » et je prends son aspiration mais un autre est dans la mienne, c’est chaud !

Au 9e tour, je freine hyper tard, lui aussi et ça reste propre et c’est plaisant. Je le passe pour la 7e position mais il reste à ma hauteur. Mais comme à son habitude, c’est ça passe ou ça casse et je me doutais qu’il tenterait un freinage de dingue. Je conserve ma position mais je reste sur mes gardes. 

Au 10e et dernier tour de course, à la sortie de la première chicane, je glisse du train arrière à l’accélération et mon adversaire est position pour m’attaquer. Nous sommes cote à cote et tout se passe bien. Plus loin, une petite poussette de sa part et il prend ma 7e place… et « Boom Boom » est dans mes roues !!Pas question qu’il passe !

Je termine finalement à la 8e place, un résultat assez médiocre, je n’ai jamais été en mesure de viser plus haut. Une course à oubliée pour moi.

Prochaine course le 25 juin, sur le circuit de Daytona circuit routier.

En vidéos, qualifs et course.

Merci de m’avoir lu, Schumiboy.

Publié le
  • Gran Turismo 7
  • ps5
  • videos qualifs et course
  • Manufacturers Cup 2022 saison 1
  • course 4
  • monza
Signaler ce post
10 commentaires

commenter cette publication ?

photo de profil de aureledwige60

Aureledwige60

C’est pas si mal au final en partant de la 10e et avec les divers accrocs de course

commentaires 1
Répondre
Signaler
Afficher les réponses
photo de profil de Sebosaure

Sebosaure

je tenterai la prochaine course tiens ^^

commentaires 1
Répondre
Signaler
Afficher les réponses
photo de profil de krys-redfield

Krys-redfield

Toujours dommage ces petites erreurs lors du premier tour. La pression sans doute 😇

commentaires 2
Répondre
Signaler
Afficher les réponses
photo de profil de Mixvis

Mixvis

Toujours aussi passionnant tes récits ! On ressent tes émotions au travers 😁👍

commentaires 1
Répondre
Signaler
Afficher les réponses
photo de profil de SCHUMIBOY

SCHUMIBOY

commentaires 0
Répondre
Signaler